Résumé de la prédication du Prophète Alan au culte vespéral du jeudi 5 novembre 2020 à l’Eglise du Plein Evangile, paroisse de Kintambo Thème : « Dieu te donne raison… » (Nombre 27 :1-11 ; Psame 74 :4-9)

L’ennemi n’aime pas la famille. Il cherche à tout prix comment la détruire et y faire manquer la quiétude. Mais Dieu aime la famille, Il la soutient.

Le père de cinq fille du premier passage biblique du thème exploité était mort du fait d’un péché collectif et non du fait d’un péché individuel. C’est pour dire que l’ennemi suscite toujours des combats pour détruire les familles. Aussi, dans le cas de cette famille, il y a heureusement ces cinq filles qui se sont levées pour combattre en sa faveur, et elles ont remporté la victoire.

L’orateur a identifié trois sortes de combats :

1. Les combats sélectifs

 Il s’agit des combats centrés sur une personne. Par exemple, les combats contre le premier-né. Parfois, un premier-né est intelligent, mais il ne parvient pas à s’en sortir dans la vie. Tantôt le premier-né réussit dans la vie, mais ne permet pas aux autres d’émerger. Dans d’autres familles, les combats sont dirigés contre les filles qui sont très belles mais qui ne parviennent pas à se marier.

2. Les combats héréditaires

A titre indicatif, certaines personnes dans la vie héritent des combats qu’ont connus les gens dont ils portent les noms. Par exemple, on peut dans ce sens trouver une femme qui a au moins trois enfants dont chacun a son père, même situation vécue par une ascendante dont elle porte le nom.

3. Les combats transactionnels

Certaines personnes connaissent des combats dans leurs vies du fait qu’elles sont vendues, ou parce que leurs droits ou biens sont vendus ou échangés dans le monde spirituel.

Dans ce genre de combats, le diable s’intéresse à quatre choses :

  1. Le sang

Le diable s’intéresse au sang, parce que dans le sang il y a la vie. Par exemple, lorsque le féticheur demande un coq ou une poule, il faut savoir qu’on lui a vendu le sang humain. C’est pourquoi il faut faire attention au pacte de sang.

  • Le péché

Il y a des gens qui ont vendu leurs droits ou leurs biens à cause du péché. Il y en a qui se vendent pour avoir un téléphone, des points afin de passer de classe, pour avoir du travail, pour avoir la nourriture. Tel fut le cas d’Esaü qui vendit son droit d’aînesse à son petit-frère Jacob pour la nourriture.

  • La sueur

La sueur est l’effort de l’homme. Au lieu de transpirer au front, comme Dieu l’a institué depuis le jardin d’Eden, mais si on transpire sur tout le corps pour gagner son pain, c’est une malédiction.

  • Les étoiles des familles

Hérode avait combattu l’enfant Jésus pour son étoile (Matthieu 2 :…). S’agissant du père de cinq filles dont le nom signifie premier-né, il n’était pas entrée dans Canaan. Cela, à cause du combat de l’ennemi contre les premiers-nés d’Israël.

Les cinq filles de cet homme ont réclamé deux choses : le nom de leur père et la terre. Heureusement pour elles, lorsqu’elles sont porté leur cause devant Moïse, ce dernier à son tour a porté cette cause devant Dieu, et Dieu leur a donné raison.

De même, en raison du sang de Jésus-Christ qui nous a rachetés, ceux d’entre nous qui sont concernés par les différents combats ont raison de la part de Dieu.

Que Dieu vous bénisse et à la prochaine !

Equipe de Presse, E.P.E./Kintambo :

  • Rédaction         : Emmanuel Mbaga

Photographie       : Jérémie Nday

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 22 =