Résumé de la prédication du Prophète Christian Mutombo au culte vespéral du mercredi 4 novembre 2020 à l’Eglise du Plein Evangile, paroisse de Kintambo Thème : « Dieu te donne raison et établit ses signes sur ta famille » (Nombre 27 :1-11)

Résumé de la prédication du Prophète Christian Mutombo au culte vespéral du mercredi 4 novembre 2020 à l’Eglise du Plein Evangile, paroisse de Kintambo

Thème : « Dieu te donne raison et établit ses signes sur ta famille »

(Nombre 27 :1-11)

Le récit dont il est question dans le passage de base se rapporte aux cinq filles qui ont eu un problème tout simplement parce qu’elles étaient du sexe féminin. Cette situation les auraient amenées à se demander pourquoi leur père n’a pas donné naissance à un garçon. Ce genre de question importe peu pour Dieu, dans la mesure où Il est capable, dans sa souveraineté, de changer une situation qui paraît impossible.

Par ailleurs, il faut savoir que Dieu ne fait rien au hasard. Tout ce qu’Il fait est bon. Ces cinq filles n’étaient pas qualifiées, selon la loi de Moïse, pour recevoir l’héritage de leur père.

En réalité, les uns et les autres dans la vie ont des choses qui leur appartiennent de droit, mais qui sont détenues par d’autres personnes dans le monde spirituel. Par la réclamation, ces choses peuvent être récupérées. Aussi, le salut est comparable à un colis contenant beaucoup de choses qui se manifestent les unes après les autres, chacune en son temps. C’est pourquoi, Jésus-Christ a dit que tout est accompli.

Lorsque dans la vie certaines choses ne marchent pas, il faut procéder à la réclamation pour les récupérer.

Un ignorant est comme un esclave. Un autre exemple, un fils d’un Président de la République qui s’ignore est comme un fils d’un citoyen quelconque. Mais lorsqu’il prend conscience de son état et commence à se comporter comme tel, il peut alors commencer à jouir des avantages dignes de son rang partout où il passe. Il en est de même pour nous enfants de Dieu. Nous devons ainsi nous révolter contre de mauvaises situations dans lesquelles nous nous retrouvons et qui perdurent afin qu’elles changent.

La réclamation change certaines lois. Il en est ainsi de ces cinq filles qui sont allées réclamer leur héritage auprès de Moïse, alors que la loi en Israël ne leur en donnait pas ce droit.

A l’instar de ces cinq filles auxquelles Dieu a donné raison, quelqu’un peut devenir ancêtre ou précurseur dans un domaine dans sa famille. C’est pourquoi il est écrit : « Crois au Seigneur Jésus. Tu seras sauvé, toi et toute ta famille ». Dans l’Ancienne Alliance, Josué, dans le même ordre d’idées, a déclaré : « Moi et ma maison, nous servirons l’Eternelle ».

Que Dieu vous bénisse et à la prochaine !

Equipe de Presse, E.P.E./Kintambo :

  • Rédaction         : Emmanuel Mbaga
  • Photographie   : Jérémie Nday  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 3 =