Résumé de la prédication du Révérend Pasteur François Tshibambe, Représentant Légal de l’Eglise du Plein Evangile, le mercredi 25 mars 2020, à Kinshasa Thème : « Mon Dieu est plus grand que ton problème » (1 Samuel 17 :1-26)

D’entrée, l’orateur a d’abord fait une mise au point sur la pandémie au COVID-19. A ce propos, il a exhorté les gens au respect des mesures prises par les autorités publiques relatives à la protection contre le COVID-19. Il a fait observer que le COVID-19 n’est pas plus grand que Dieu. L’ennemi a réussi à focaliser l’attention des gens sur lui, au lieu que les gens puissent avoir leur attention focalisée sur la Croix, l’amour de Dieu et son engagement envers nous. A ceux qui ont peur, il leur a dit : « Si votre Dieu est mort, essayez Le mien ».

Les Philistins se mirent en guerre contre les Israélites et ces derniers étaient dans la peur à cause de Goliath qui était dans les rangs des Philistins. De même, actuellement, il y a un ennemi qui terrorise l’humanité et on prétend qu’il n’y a pas d’arme contre lui. Il s’agit du COVID-19 qui est fabriqué en laboratoire par des scientifiques, des serviteurs de Satan. Le COVID-19 tue et cause la chute des économies à travers le monde, avec tout ce que cela va entraîner. Or, on le sait, la mission de l’ennemi Satan consiste à voler, détruire et tuer. Cependant, le COVID-19 qui est le fruit de la méchanceté des hommes sera vaincu, mais il va laisser des traces.

Le fond spirituel de cette guerre que l’ennemi nous livre à travers le COVID-19 est que l’anti-Christ est en train de préparation son apparition physique. Aussi, devant la peur de la mort procurée par ce genre de virus, des gens vont accepter de se faire vacciner. Or, dans le vaccin déjà mis au point pour offrir prétendument la protection aux vaccinés, il y a des puces incorporées qui a pour but de permettre d’identifier les gens. Christ revient bientôt, c’est pourquoi le peuple de Dieu doit faire attention.  

A propos du dégât que le COVID-19 est en train de causer dans le monde, certaines personnes se poseront la question de savoir pourquoi Dieu a laissé faire ? Cette question, selon l’orateur, en appelle une autre : pourquoi Dieu n’a pas interpellé Eve lorsqu’elle voulait manger le fruit de l’arbre interdit ? Nous devons plutôt regarder à Dieu qui est là pour intervenir en notre faveur. 

Où se trouve alors la solution ?

Dans le récit de 1 Samuel 17 :1-26, David appelle Goliath incirconcis. Alors, qui est le circoncis et qui est l’incirconcis ? C’est quoi la circoncision et l’incirconcision ?

Dieu ordonnant à Abraham de circoncire tous les mâles chez lui. La circoncision est donc le signe de l’appartenance à Dieu, de l’alliance avec Dieu. Ce qui revient à dire que Dieu est le Dieu de l’alliance. Aussi, avant d’intervenir de façon particulière dans la vie d’une personne, Dieu doit d’abord avoir une alliance avec elle.

Il y a des gens qui pensent qu’ils croient en Dieu et que de ce fait ils n’ont pas de problème. Non ! Les démons croient aussi en Dieu (Jacques 2 :19). Mais en plus de la croyance en Dieu, il faut avoir la foi en Lui et que cette foi soit démontrée par les œuvres (Jacques 2 :24). Donc, si nous croyons en Dieu, nous devons en plus aligner notre comportement sur sa Parole.

La religion ne sauve pas. Mais c’est la relation avec Dieu, sur fond de l’alliance, qui amène au salut ; sachant que l’alliance est la coalition, à l’exemple du mariage dont l’un des symboles est l’anneau que chacun de deux conjoints porte au doigt. Donc, dans l’alliance, les alliés s’obligent à en respecter les clauses ou les termes.

Nous sommes des alliés avec Dieu, à l’instar d’Adam et Eve à Eden, de Noé, de Moïse, de David. Parmi toutes ces alliances, c’est celle de la Croix de Golgotha qui est la meilleure, c’est-à-dire l’alliance avec Dieu à travers son Fils Jésus-Christ.  

Un incirconcis, c’est quelqu’un qui n’est pas en alliance avec Dieu. Et l’alliance implique le sang qui coule, à titre d’exemple, pendant la circoncision. Cependant, selon Paul, la vraie circoncision est celle du cœur et celle de la chair; et le vrai Juif est aussi celui qui l’est du cœur et non de naissance.

Dieu s’était personnellement engagé envers son peuple (Exode 19 :5-6, 23 :20-25). A son tour, le peuple devait aussi s’engager envers Lui. Dans cette alliance, Dieu avait des choses à faire pour Israël et Israël avait aussi des choses à faire envers Dieu, entre autres il devait s’abstenir d’adorer les idoles (Exode 23 :20-25).

Notre vie, à l’image de l’alliance de Dieu avec Israël, doit témoigner de notre engagement envers Lui. Autant Dieu a interdit à Israël de s’allier à des idoles, du fait de la précédente alliance qu’Israël a conclue avec Lui, autant nous ne devons pas nous engager avec d’autres dieux après avoir conclu l’alliance avec Dieu. Si nous nous détournons de Lui, Il n’est pas avec nous. Aussi, le péché, la non-observance des termes de l’alliance avec Dieu, entraînent les malédictions dans nos vies et celles de nos descendants.

Lorsque dans le désert Balak voulait maudire Israël en passant par Balaam, il n’y eut parvint pas. Il a dû alors recourir à la ruse pour y parvenir. Pour ce faire, il a organisé une fête pendant laquelle les garçons d’Israël, piégés, ont couché avec les filles de Moab. Ce péché a suffi pour que Dieu se détournât d’Israël. Evitons donc le péché pour ne pas perdre la protection divine.  

L’alliance se conclut au moyen du sang, de la semence, des sacrifices ; et Dieu demeure fidèle dans l’alliance.

A travers l’alliance, Dieu nous a donné le pouvoir dont nous devons nous servir. Par exemple, c’est à nous de lier sur terre pour que Dieu lie dans au ciel, nous devons de même détruire sur terre pour que cela soit acté au ciel.

L’orateur a eu à faire allusion à deux exemples d’alliance dans la Bible. L’une négative et l’autre positive. L’alliance négative est celle ayant intervenue entre Israël et Gabaon (Josué 9 :16). Cette alliance était basée sur le mensonge de la part des Gabaonites qui trompèrent Josué en déclarant qu’ils venaient de loin. L’alliance positive est celle qui existe entre Dieu et nous, à travers son Fils, notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

Par ailleurs, il faut retenir que Dieu nous a créés avec le libre arbitre. Dieu nous laisse libres devant nos décisions. Mail il se fait que souvent, nous prenons des décisions sans consulter Dieu. Tel fut le cas de Josué qui conclut l’alliance avec les Gabaonites sans consulter Dieu au préalable. Avec David, cela ne fut pas ainsi. David a dû consulter l’Eternel avant de savoir que faire à propos de la famine qui sévissait en Israël et dont le massacre des Gabaonites par Saül était la cause (2 Samuel 21 :1-2).

Aussi, face au COVID-19, nous devons entrer en prière. C’est ce que David avait fait pour trouver la solution qui lui a permis de mettre fin à la souffrance de son peuple. Nous devons prier pour la Nation, pour le Chef de l’Etat, pour les autorités sanitaires. Même si nous ne sommes pas atteints, nous devons intercéder en faveur des autres. Dans la mesure où Jésus a dit que cette sorte de démons ne sort que par la prière et le jeûne, nous pouvons aussi par le jeûne et la prière vaincre le COVID-19. Nous devons alors éviter d’être ébranlés par les réseaux sociaux, et les autres médias, à propos de la pandémie à COVID-19.  

Le peuple qui connaît Dieu fera des exploits. Nous sommes le peuple de Dieu, nous sommes donc capables de faire des exploits, mais en évitant le péché.

C’est la mort qui met fin à une alliance. Et s’agissant de la mauvaise alliance, il y a quelqu’un qui est mort pour nos péchés, c’est Jésus-Christ. En lui, nous avons la nouveauté de vie (Romains 6 :4). Ainsi, notre sortie de la mauvaise alliance est fonction de la connaissance que nous avons de notre position dans le Seigneur. Cela se rapporte à la résurrection, à la vie. Il en était ainsi pour David qui prit conscience qu’il était circoncis, c’est-à-dire qu’il était en alliance avec Dieu. Et en attaquant Israël, Goliath attaqua l’armée céleste pour sa perte. C’est pourquoi, quel que soit ce qui nous arrive, nous devons être conscients que nous ne sommes pas seuls, Dieu est avec nous.

David était en communion avec Dieu, c’est pourquoi il avait remporté la victoire sur Goliath. Nous aussi, soyons en communion avec Dieu qui est plus grand que le COVID-19. Ainsi, après avoir entendu ce message, nous devons changer d’attitude, de comportement.         

Merci, à la prochaine et que Dieu vous bénisse !

Equipe de Presse

  • Rédaction             : Fr. Emmanuel Mbaga Zola
  • Vidéo                    : Pasteur Taylor Mayekodi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 3 =