Résumé du sermon prononcé par le Pasteur Alain Kibokolo au premier culte dominical du 15 novembre 2020 à l’Eglise du Plein Evangile, paroisse de Kintambo Thème : « C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit » (Proverbe 10 :22 ; Romains 4 :21)

Durant le mois passé dernièrement en prière, du mardi 6 octobre au vendredi 6 novembre 2020, chacun de nous a certainement reçu une bénédiction de Dieu.

La première bénédiction de l’Eternel consiste à être placé dans son couloir. Il en fut ainsi pour Abraham que l’Eternel appela et à qui Il demanda d’aller dans un pays, Canaan, où Il allait le bénir (Genèse 12 :1-7). Ainsi, il est demandé à chacun d’entrer dans le couloir de l’Eternel, c’est le Seigneur Jésus-Christ qui est le chemin par excellence (Jean 14 :6). D’ailleurs, le Saint-Esprit atteste que nous sommes enfants de Dieu et cohéritiers avec Christ (Romains 8 :16-17). Pour ce faire, Jésus-Christ est notre défenseur. 

S’agissant d’Abraham, il devint fort riche, parce qu’il s’est retrouvé dans le couloir de l’Eternel ; y compris son neveu Lot qui était avec lui (Genèse 13 :2, 5-11). Cela revient à dire que dans le couloir de l’Eternel, l’on devient aussi source de bénédiction.

S’il est vrai que la bénédiction de l’Eternel n’est pas suivie de chagrin, cela ne signifie pas que l’on ne connaîtra pas d’attaques ou de combats. Ceci étant, les attaques et les combats dans la vie ne doivent pas être une question de chagrin.

Par rapport à cette réalité relative aux attaques et aux combats dans la vie, même lorsqu’on est fort béni, Abraham et son neveu Lot ont connu un problème sur leur parcours, la querelle entre les bergers de leurs troupeaux. Cela a mena Abraham à s’asseoir pour prendre une bonne décision, celle de se séparer de son neveu Lot. Pour ainsi dire, les bonnes décisions se prennent lorsqu’on est assis, c’est-à-dire lorsqu’on est calme.

La bénédiction qui enrichit exige beaucoup de sacrifices. Tel fut le cas d’Abraham qui laissa à son neveu Lot  de choisir en premier la partie du pays où il devait aller (Genèse 13 :11-12). Lot choisit alors la plaine verdoyante vers l’Orient, du côté de Sodome et Gomorrhe. Comme leçon, il ne faut pas se fier à ce qui frappe aux yeux. Abraham choisit la partie occidentale, désertique. Mais Dieu s’arrangea pour le bénir. Donc, ce qui paraît désert aux yeux des hommes ne l’est pas pour Dieu.

En outre, lorsqu’on connaît des combats ou difficultés dans la vie, comme Abraham (Genèse 12 :10-11, 13 et 16), il ne faut jamais descendre en Egypte, au risque d’y rencontrer des difficultés encore plus graves pouvant coûter la vie. En effet, en Egypte, si jamais Pharaon avait pris Sarah comme épouse, Isaac ne serait jamais venu au monde. En plus, en quittant l’Egypte, Sarah avait bénéficié, entre autres, de servantes dont Hagar qu’elle donna à Abraham afin qu’elle (Sarah) reçoive à travers elle un enfant d’Abraham. Pourtant, par le truchement de Hagar, Sarah connut beaucoup de chagrin dans la suite.

Le fait de donner à l’Eternel permet aussi de devenir riche ou de recevoir de Dieu quelque chose de précieux. Tel fut le cas d’Abraham qui accorda l’hospitalité à trois hommes qui étaient en route pour Sodome et Gomorrhe (Genèse 18 :1-3, 10-11 ; 14 :18-20 ; 22 :2-9). Il récolta comme fruits le fils de la promesse, Isaac, et son neveu Lot fut sauvé de la punition infligée par Dieu à Sodome et Gomorrhe.

Au-delà de son hospitalité, Dieu demanda à Abraham, le mettant en épreuve, de Lui sacrifier son fils Isaac, le fils de la promesse, l’unique fils de Sarah. Abraham n’hésita pas, car il savait que Dieu a la capacité de lui rendre son fils Isaac.

Enfin, pour accéder à la bénédiction qui enrichit, il aussi prier. En priant, surtout avec insistance, on finit par obtenir ce qu’on attend de Dieu (Daniel 10 :12-13).  

Que Dieu vous bénisse et à la prochaine !

Equipe de Presse, E.P.E./Kintambo :

  • Rédaction         : Emmanuel Mbaga
  • Photographie   : Jérémie Nday

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 22 =