Résumé du sermon prononcé par le Pasteur Anaclet Kapepula au premier culte dominical du 1er novembre 2020 à l’Eglise du Plein Evangile, paroisse de Kintambo Thème : « A l’heure de la prière, les malédictions générationnelles sont brisées » (Exode 20 :1-6)

Résumé du sermon prononcé par le Pasteur Anaclet Kapepula au premier culte dominical du 1er novembre 2020 à l’Eglise du Plein Evangile, paroisse de Kintambo

Thème : « A l’heure de la prière, les malédictions générationnelles sont brisées »

(Exode 20 :1-6)

Ce thème a fait l’objet, la semaine dernière, des interventions de différents orateurs. Pour ainsi dire, certaines personnes sont en train de vivre de mauvaises choses depuis des générations, sans en connaître la cause. Il en est de même de bonnes choses. Il y a des forces invisibles qui sont à la base de tout cela. Ces forces influencent les destins des gens. Ceci étant, les gens qui font le bien vivent le bien de génération en génération, et ceux qui font le mal vivent les malédictions jusqu’à la 3ème ou la 4ème génération, si toutefois ces malédictions viennent de Dieu.

Le malheur ne vient pas gratuitement dans une vie. Une porte doit avoir été ouverte au mal dans cette vie, dans une famille (Proverbe 26 :2). Aussi, lorsqu’on est dans un malheur, il faut en chercher la cause.

Il y a des causes à la base des malédictions générationnelles. Ce sont :

  • La reconnaissance et l’adoration de faux dieux. A travers les Juifs, Dieu ne nous permet pas de pratiquer l’idolâtrie, c’est-à-dire d’adorer de faux dieux ;
  • Le manque de respect aux parents ;
  • Le sexe illicite dont l’inceste, etc. (Deutéronome 27 :20-23) ;
  • Les paroles négatives prononcées par des personnes ayant une certaine autorité, compte tenu de leurs positions. Exemple : les parents, les maris, les dirigeants, les notables.   

Chacun de nous a deux parents, quatre grands-parents, huit arrière-grands-parents, seize arrière-arrière-grands-parents. Aussi, si l’une ou l’autre parmi ces personnes a adoré de faux dieux ou commis l’un des péchés précités,  cela constitue une porte à travers laquelle les malédictions générationnelles entrent dans nos familles jusqu’à la 3ème ou la 4ème génération. Bonne nouvelle ! Pour ce faire, faisons attention aux péchés qui sont à la base des malédictions générationnelles.

Beaucoup de personnes connaissent des échecs dans la vie à cause des malédictions générationnelles. Mais Dieu est capable de les en délivrer. Il a pourvu  un moyen pour cela : c’est le sacrifice de son Fils Jésus-Christ par lequel Il a inauguré une nouvelle alliance entre Lui et nous. En  effet, Jésus-Christ s’est chargé de nos malédictions afin que les bénédictions d’Abraham s’accomplissent dans nos vies (Galates 3 :13-14).

Le 1er Adam était désobéissant, mais Jésus-Christ, le 2ème Adam, a été obéissant à Dieu et a vaincu les malédictions générationnelles pour nous bénir. Il nous a rachetés par son sang précieux, et à la croix il a tout accompli. A la croix, il y a eu l’échange divin, car là Jésus-Christ a pris nos maladies en nous donnant la guérison, il a pris notre honte en nous donnant sa gloire, il a pris notre pauvreté en nous donnant sa richesse.

L’œuvre de la croix est suffisante. Dans cette œuvre, nous avons la vie éternelle. Le don de son Esprit nous permet de vivre dans la sanctification. Aussi, la puissance divine nous a offert tout ce qui contribue à la vie et à la piété, avec en prime notre participation à la nature divine (2 Pierre 1 :24…). Ephésiens 3 :1 abonde dans le même sens. Déjà, Dieu avait fait d’Abraham une source de bénédictions pour toutes les familles de la terre dont celles des uns et des autres (Genèse 12 :1…)

En Jésus-Christ nous devons être la tête et non la queue. A la croix, toutes sortes de bénédictions sont accessibles. Cela n’est pas certes automatique, car il y a un travail à faire pour ce faire, celui d’identifier les malédictions générationnelles et de les briser. C’est pour cela que Jésus-Christ nous a donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, il a fait de nous un sacerdoce royal afin que nous légiférions en tant que des rois. Il nous a en plus donné le Saint-Esprit pour que nous discernions les mauvaises choses dans nos vies et que nous les détruisions en son nom.

C’est en croyant à l’œuvre de la croix que nous aurons la victoire sur les malédictions générationnelles. C’est alors que Dieu qui en a la capacité va nous restituer toutes les années dévorées par l’ennemi, justement à cause des malédictions générationnelles. Car, Jésus-Christ ne nous a pas seulement donné la vie éternelle, mais il nous a donné aussi le droit à la vie en abondance sur la terre.  

Que Dieu vous bénisse et à la prochaine !

Equipe de Presse, E.P.E./Kintambo :

  • Rédaction         : Emmanuel Mbaga
  • Photographie   : Jérémie Nday

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 18 =